object1311732607

ten20x1000

«L’echo de nos paroles retentara encore» (le club des femmes moscovites fete son 20-eme anniversaire)

La Russie, ancienne ои contemporaine, avait toujours cet enclin au consiliarisme, que ce soit dans les grandes affaires ou dans les petites. La notion «club» est venue chez nous de I'etranger, mais quelque chose de pareil existait en Russie depuis les temps immemoriaux: des longues veillees dans les villages, reunions des habitants ou «vetches», les assembles populaires...
AUJOURD'HUI LE CLUB est aussi un lieu ou se ren-contrent ceux qui partagent les memes idees, qui sont apparentes par les memes interets, qui ont la meme vision des choses et aspirations.

Les vingt ans d'experience que le club «les Femmes Moscovites» a accumule, peuvent servir d'exem-ple pour la creation des clubs appeles a etablir et a developper les contacts personnels entre les gens, les relations d'affaires entre les fonctionnai res et les liens professionnels entre les represen-tants des organismes sociaux ou commerciaux.

Les clubs locaux organises par les habitants des mai-sons, quartiers, arrondissements etc... pourraient generer des idees et creer I'opinion publique sur certains problemes de I'actualite pour les transmettre par la suite auxautorites. Le pouvoir, a son tour, auraitainsi un autre instrument qui lui aideraita realiser ces idees par lui-meme ou bien faisantappel aux mecenes ou aux structure commerciaux. Dans certains cas, les clubs pourraitfor-muler un probleme important de la vie sociale devant les autorites minicipales ou republicaines et recevoirtoute assistance possible.

Une information au maximum veritable sur cha-que organisation, I'entente et la collaboration, le sens de responsabilite mutuelle des chefs des organisations publiques et des organes de pouvoir pourraient contribuer a trouver des solutions aux problemes et rendre possible les realisations les plus importantes. L'interaction, la cooperation des organismes publiques entre eux-memesetavec lesautorites locales sont des conditions sine qua non de la reussite de notre cause commune — une vie digne des citoyens et la renaissance de la Russie.

Comment le Club «les Femmes Moscovites»est-il ne?

Au debut des annees 90, quand le pays etait en chaos, le specialiste en chef du Ministere de I'lndustrie paramedicale Louisa Savinskaya, au-teur d'une serie d'inventions dans le domaine des composants medicaux, decoree de I'insigne d'honneur«lnventeurde I'URSS», savantea I'ame de poete, a publie son livre de prose et de poesie. Le livre a recuelli de vrais oeuvres philosophiques marques d'une etonnante profondeur d'esprit et qui avaient deja leur lecteur reflechi et devoue.

Etant donne qu'a cette periode beaucoup d'entre-prises, usines, fabriques, instituts, centres cul-turels n'etaient plus en demande dans le pays, Louisa Savinskaya a compris que seul les beaux arts pourraient aider les gens a rester a flot. Les arts, et en particulier la poesie, partout dans le monde et surtout en Russie, etaient la derniere bouee qui pouvait sauver I'ame. C'est alors que I'idee est nee et, avec efforts penibles, s'est rea-lisee — le Club regional des Femmes Moscovites a apparu sur scene. La poetesse Louisa Savinskaya, qui est devenue par la suite le president sans releve et I'ame autour de laquelle le club tourne, supportee par certaines de ses amies, s'est adressee a toutes les femmes de Moscou avec I'appel de s'organiser en un club. A cette periode, quand I'ancien systeme social etait detruit, beaucoup de gens connus, les intellectuels se sont sentis inutiles. En premier lieu, le club etait considere comme une possibilite de rompre le cercle vicieux de la solitude. II etait imperatif de les faire se sentir de nouveau dans les rangs, se voir encore capables de partageravec les au-tres tout ce radieux, vivifiant qu'etait accumule au cours de longues annees de service du science, de la culture, de I'art pur.

Pourquoi le club a-t-il ete сгёё? Etait-ce pour ren-dre hommage a la mode? Ou pour combler la niche? Les fondateurs du club et toutes celles qui les ont joints apres, n'avaient point ete an-drophobes.Tout simplement, I'idee d'opposer au chaos et a la destruction du comfort du foyer etait toujours dans la nature des femmes et done, elles ont choisi ce slogan du Club: «Ecolo-gie de I'ame feminine». Elles ont decide de lutter en employant les armes qui etaient entre leur mains: la femme ecrivain s'armait de la plume honnete et talentueuese, la musicienne jouait une musique cordiale et sincere, I'artiste creait des tableaux pleins d'amour pour sa patrie, sa terre et son histoire.

Au debut, les sceptiques ricanaient: «А quoi $a sert, I'ame? Aujourd'hui il s'agit de survivre a tout prix et voila vous qui prechez d'inutiles idees de bien universel. Est-ce que ga peut aider a nourrir les necessiteux?» Ces moqueurs predisaient que dans un mois ou deux le club claquerait. II igno-raient cette verite: «Parole est Dieu».

Cela fait deja plus de vingt ans que le club existe. Ces branches et liens se renforcent et se deve-loppent. Au debut, on cherchait ceux qui ava-ient besoin d'aide, de mots de support, ceux qui voulaient revoir le veritable art. Les membres du Club allaient dans les maisons de retraite, les maisons des anciens combattants, dans les asi-les, les hopitaux, les institutions d'education, les musees et les bibliotheques de Moscou et de la region, d'autres villes pour organiser les festivals et les fetes, les concerts pour enfants orphelins. Les membres du club sont vite devenus con-nus dans le Fond pour les Invalides «Dextre du Monde», dans I'Union litteraire des invalides «Drouza», dans les maisons d'enfants de Moscou et de la region. Des dizaines de bibliotheques et d'ecoles organisent maintenant les actions conjointes de tres haut niveau avec les «Mo-scovites». Les rencontres et les liens noues avec d'autres unions sociales de la capitale et des autres regions prouvent que ces organisations peuvent etre utiles les unes aux autres, que les activites de cette sorte apportent de nouvelles trouvailles creatrices. Le club a ainsi trouve ses nouveaux membres: les representants de I'in-telligentsia — ecrivains, musiciens, metteurs en scene, comediens, peintres, chanteurs, employes des musees et des bibliotheques, de la tele et de la radio, pedagogues, et aussi la jeunesse — eleves des ecoles et etudiants des lycees et des universites.

Quand certaines organisations decidaient d'adherer au club toutes entieres, les «Mosco-vites» ont adopte une nouvelle forme d'ad-mission collective — I'association d'une organisation avec I'autre. Cette forme s'est averee extremement utile et avantageuse. Le nombre d'invitations de venir et de donner un concert, d'organiser une soiree pour les enfants ou encore de faire un cours a augmente a tel point que plusieures troupes d'artistes partaient le meme jour dans differentes directions. Pour cette joie de communiquer, de recevoir la satisfaction que donnent les activites creatrices, les membres associes repondaient par leurs actions-repliques, ils offraient des cadeaux faits par leurs propres mains, essayaient d'etonner par les concerts surprises. Par exemple, le Centre Feminin de la creation «Slavianka», membre collectif du Club des Femmes Moscovites a offert aux artistes du Club de tres beaux costumes de scene.

Les autres membres associes apportent leur contribution en offrant gratuitement des locauxet des salles ou le Club tient ses conferences, reunions, organise les discussions, concerts et autres manifestations Le Club n'a pas pour le moment sa propre salle de concert et ne possede pas de trop de moyens pour louer un grand local par-ce que tous les concerts que le club organise sont gratuits. C'est pourquoi I'aide des membres associes est precieux, elle donne la possibilite, par exemple, d'imprimer gratuitement des billets d'invitation, affiches, les membres associes offrent parfois des moyens de transport pour acceder les points geographiques distants.

Aujourd'hui le Club se base dans plusieurs endroits. Les principales manifestations de masse ont lieu dans le batiment de la Federation de la Paix et de la Concorde du Comite de la Sauvegarde de la Paix (36, avenue de la Paix, Moscou) dont le President est I'acteur a notoriete mondiale, I'Ar-tiste du Peuple de I'URSS, professeur Vassiliy Lanovoy et dont le Secretaire est la personna-lite publique connue Natalia Rodina, tous les deux — membres honores ettres actifs du Club «les Femmes Moscovites».

Autres membres collectifs aussi tres actifs sont la bi-bliotheque de I'Academie d'AgricultureTimiria zev, I'Academie de Petrole et de Gaz Goubkine, la redaction du journal «la Femme Moscovite», I'Union des veterans journalistes, le Musee Ser-guey Konenkov, la Bibliotheque Centrale pour enfants Gaydar, la bibliotheque Nol 3 Krupska-ya, la bibliottheque Nol 25,1'ecole Nol458 de I'arrondissement Sud-Est, I'Union litteraire «Les Muses de Mariinka», «Le Monde de ГОсёап» et beacoup d'autres organisations. Voila pourquoi le nombre des membres du Club s'accroTt sans cesse: si au debut le Club comptait des disaines, puis des centaines de membres, aujourd'hui on parle des milliers...

Qu'est-ce qui soutient les «Moscovites» pendant ces longues annees? Pourquoi le Club ne tombe-t-il pas en decadence? Dans son Statut adopte a I'unanimite il est ecrit que «le membres du Club utilseront toutes ses capacites intellectuelles, creatrices et spirituelles pour s'opposer au mal, a la violence et a I'isolation des gens dans le but de promovoir les supremes valeurs humaines — bonte, misericorde, sacrifice, douceur». Des le debut, les grands MaTtres sont venus au Club: ecrivains illustres.acteurs, peintres, musiciens, vo-calistes, savants — professionels qui avaient be-aucoupa apprendre auxjeunes et aussi aux vieux. Les poetes ecrivaient des vers, les compositeurs mettaient ces vers en musique, les peintres fai-saient des illustrations a ces recueils de chants... L'edition «Nonparel», aussi membre collectif du Club, aide a publier les livres et les recueils. Cecer-cle createur ferme donne des resultats etonnants. Tout le monde prend part a la creation, chacun trouve son interet, chacun se voit participant a I'action collective. Beaucoup parmi les maTtres eminents avouent avoir enrichi leur repertoire grace aux oeuvres nes au sein du Club.

Les membres du Club comptent pas mal de noms qui ontapporte de la gloirea la Patrie. D'abord, c'est«la meilleureTatiana au monde», comme a dit un jour Richter, celle qui a interprete le role deTatiana dans I'opera «Eugene Oneguine». Galina Pissarenko est I'Artiste du Peuple de la Russie, professeur du Conservatoire d'Etat de Moscou Tchaykovsky et encore de quatre autres conservatoires du monde, president de la societe Mozart. Et aussi, les Artistes du Peuple Larissa Luzhina.Tamara Semina, I'Artiste Emeri-te de la Russie et du Kazakhstan, laureate du Prix d'Etat de I'URSS Natalia Arinbassarova, les poetesses notoriees Novella Matveeva etTatia-na Ochanina-Ouspenskaya. Les personnalites mondialement connues ont ete les premiers membres du Club: les Artistes emerites et du Peuple d'URSS et de Rusie Alia Larionova, Rosa Makagonova et Evgueniy Matveev, le compositeur Leonid Rimsky, la poetese Irina Volobue-va — ils partis au meilleur monde, mais restent pour toujours les membres d'honneur du Club.

Anna Marli, la muse celebre de la Resistance an-tifasciste frangaise, avait aussi ete le membre d'honneur du Club. Russe d'origine, descen-dante du poete Lermontov, du premier ministre russe Stolypine et du chef cosaque Platov, elle, encore petite, avait ete amenee a I'etranger par sa mere qui fuyait la revolution de 1917.Toute sa vie elle cherchaita revenira sa patrie qui lui manquait beaucoup. Pendant les annees de la deuxieme guerre mondiale, Anna Marli a ecrit «la Marche des maquisards frangais» qui est de-venue I'hymne de la Resistance antifasciste.

Les «Moscovites» etaient en correspondance tres dense avec Anna Marli, deux fois chevalier de la Legion d'Honneur. L'ecrivaine Assia Hayretdi-nova, membre du Club, redacteur reviseur de la chaTne radio «la Voix de la Russie» a ecrit un excellent livre nomme «Le Chemin vers la Mai-son» qui raconte la vie hors commune d'Anna Betoulinskaya (nom de guerre — Anna Marli).

Ayant des liens etroits avec les compatriotes qui s'etaient trouves a I'etranger dans les annees lointaines, les «Moscovites» les font retourner, dans un certain sense, dans le sense spirituel, vers leur Patrie, en les inscrivant dans les listes de membres d'honneur. Outre Anna Marli, la speakerine de la chaTne de radio de Melbourne Sonia Bantos est egalement devenue membre du Club. Bien qu'elle eut ete nee a I'etranger, Sonia connaTt parfaitement la culture russe, la langue et les traditions; elle envoie des videos sur les activites de leur propre club russe qui fonctionne en Australie et regoit elle-meme I'information sur le club «les Moscovites». Pendant sa premiere visite en Russie, Sonia Bantos a assiste a la fete de la poesie et de la musique spi-rituelle contemporaine qui a eu lieu dans la Mai-son de Beaux Arts a Moscou. Cela fait deja vingt ans que «les Moscovites» organisent cette fe stivite dont les elaboratrices et organisatrices sont elles-memes. Les impressions inoubliables de cette soiree ont longtemps restees dans la memoire des collegues du club russe australien. «Les Moscovites» considerent tels liens tres im-portants: ils leur permettent de mieux connaTtre I'histoire, les traditions culturelles et la vie spiri-tuelle des compatriotes vivant a I'etranger.

Prenant une part active dans les festivites consa-crees a I'anniversaire de Pouchkine, les membres du Club ont initie une autre fete — «la Journee de Natalie» qui rend hommage a la femme que ce poete illustre aimait toute sa vie et a travers son image — a toutes les Natalies russes. Cette fete est largement celebree maintenant. En commemoration de I'anniversaire de Pouchkine I'edition 1AM a publie le livre «le Brin des Temps» avec la participation active du president de la societe Pouchkine de NAM Larissa Somova. Le Club a organise des concerts a Moscou et a Yaropolts, des lectures pouchkinistes dans les bibliotheques, aux ecoles et musees.

Des les premieres annees de ses activites, le Club a reuissi beaucoup faire. Parmi les evenements sont le programme culturel de I'ouverture et de fermeture du deuxieme forum des femmes aviateurs, la fete d'accueil des femmes deleguees a la Conference de Pekin, la festivite consacree a I'anniversaire de Moscou «le Monde appele Moscou». Grace a I'echelle et a la haute qualite du programme, une opinion pu-blique favorable se forme sur le Club, son au-torite augmente, les champs d'activites s'elar-gissent, le travail d'educaton culturelle prend de I'ampleur. «Les Moscovites» sont devenues les invites tres attendus aux plusieures emissions de tele et de radio, des autres medias. Les nouvelles formes d'activite, tres interes-santes, sont nees qu sein du Club, les nouvelles succursales ont apparu. Le salon litteraire et musical qui a lieu depuis des annees dans la bibliotheque No27 patronee par le Club, est anime par la comedienne du theatre «Moder-ne» le Travailleur emerite de la culture Marina Ganchuk. Sont devenues celebres les soirees qui passent regulierement depuis longtemps dans le Palais de culture de la ville de Zhukov-sky et qui sont organisees par le compositeur, le Travailleur emerite de la culture Viktoria Fi latova dont les changons tirees du recueil «La Jeune Voix de la Russie» sont etudiees par les enfants dans les ecoles musicales a travers le pays. Le diapason de ses spectacles s'est elargi grace a sa participation au travail de I'organi-sation publique «I'Etoile de Tchernobyl», di-rigee par Vladimir Stepanov, poete, ecrivain, publiciste, qui etait par, i les liauidateurs des consequences nefastes de la catastrophe de la station nucleaire de Tchernobyl. Adelina Ko-roleva, metteur en scene et actrice.Travailleur Emerite de la Culture, n'epargne pas son temps pourfaire part des meilleures oeuvres de I'heri-tage litteraire mondial ainsi que des auteurs contemporains au cours de nombreuses bril-lantes soirees qu'elle organise. Le compositeur Natalia Fink, I'Artiste emerite de la Russie et la poetesse Alia Charapova sont les participantes permanentes des manifestations ortodoxes «le Psautier d'argent» et «la Purification». Les visi-tes musicales des «Moscovites» dans les collec-tifs artistiques des villes de I'Anneau d'Or Rus-se, la participation dans les festivals Fatianov, dans les manifestations consacrees au blocus de Leningrad sont devenus deja une bonne tradition.

Le Club a accumule une large experience de contacts avec les prefectures de Moscou et les mai-ries des autres villes. Une enorme assistance dans les activites sociales du Club vienttoujours de la part du vice-maire de la capitale Ludmila Chevtsova. Les membres du Club organisent des evenements culturels conjoints avec les mairies des autres villes. Les villes de Dimitrov et de Tambov peuvent en servir d'exemple. Avec le concours des autorites locales et la participation des collectifs artistiques locaux le Club les «Femmes Moscovites» a brillament organise «les Soirees de Noel» a Tambov et la fete de la musi-que a vent contemporaine au Musee de la culture musicale Glinka a Moscou. Un grand interet publique a ete attire aux festivites musicales «Rahmaninov invite» tenues dans la maison de ce compositeur illustre dans le village Ivanov-ka, region de Tambov. Les invites ont admire la musique piano etvocale, ontecoute les poemes consacres a I'oeuvre de Rahmaninov.

L'experience de contacts avec le Centre d'affaires pour femmes aupres du Comite d'emploi du gouvernement de Moscou a permis de prendre une part active a la foire des emplois et d'aider ainsi les jeunes gens a trouver le travail.

La jeunesse, les nouvelles generations sont I'objet de I'attention particuliere du Club qui utilise de telles formes de travail que «les clubs fami-liaux», «les clubs de lecture familiale» qui sont organises dans les bibliotheques des ecoles, des lycees, des universites ou les jeunes et leurs parents lisent et discutent leurs livres preferes, rencontrent les gens d'interet — auteurs des livres, poetes, ecrivains, creent et mettent en scenes des spectacles tires des oeuvres lus. Plu-sieures discussions, conferences et tables ron-des ont ete consacrees a I'education esthetique et patriotique des jeunes gens. Un grand echo publique a fait la table ronde «II n'y pas d'en-fants etrangers» dont le theme principal etait le probleme d'orphelinage, de la formation du pa-triotisme chez les enfants, du sens de moralite, d'assiduite, de tolerence aux autres, de respon-sabilite et les autres problemes pedagogiques.

Les personnalites publiques connues, les journali-stes, les ecrivains, les psychologues, les pedagogues et les etudiants ont largement discute ces sujets d'actualite. Avec le financement du gouvernement de Moscou, le recueil des recits et des poesies «ГАВС de la nature» a ete publie dont les auteurs etaient les membres adultes du Club et aussi les enfants vainqueurs du concours special.

En vingt ans de son existance le Club a pu realiser beaucoup de projets d'importance sociale, sept parmi ces projets ont regu les gratifications des gouvernements de Moscou et de la Russie. Les couches sociales que les activites du Club em-brassent sont tres variees. Ce sont les enfants, les jeunes, les veterans, les invalides. Et aussi se sont les collegues de travail. Des liens etroits sont etablis avec la Maison Centrale des travailleurs des arts, avec le corps des acteurs de cinema, la Maison des veterans de la scene, la Maison Han-jokov, la Maison centrale des litterateurs, la Maison centrale des journalistes, les Fonds de Moscou et de la Russie pour la culture, les Centres «Partenariat social» et «Initiatives feminines», la Direction des relations publiques, la Maison des organisations publiques, le Centre de la creation des adolescents «la Jeune Russie», la societe Ler-montov, le «Journal d'Histoire»et avec beaucoup d'autres. Le Club et ses membres sont bien con-nus dans tous les districts de la capitale. Plusieu-res initiatives des «Moscovites» sont reprises et developpees par les autres organisations et sont deja devenues traditionnelles.

L'un des projets qui a regu la gratification, porte le nom «le Brin desTemps». II se base sur le lien in-faillible de trois generations «grand peres — peres — petits fils». Le projet a ete repris par le club familial de la bibliotheque No13 du district de Hamovniki et fonctionne actuellement avec succes. Le club reunit les lecteurs de la bibliotheque, les veterans du club Hamovniki et les eleves des ecoles avoisinantes. L'ame et la force motrice du projet est V. Kiseleva, membre du Club «les Femmes Moscovites» et la gerante de la bibliotheque depuis longtemps.

Les «Moscovites» menent un grand travail dans la direction de I'assainissement du climat moral dans la capitale. De bonnes relations sont etablies avec les differents disporas nationaux. Chaque annee le Club participe auxfestivites de «la Fete de la Ville» ce qui permet de realiser le projet du Club qui s'appelle «Le Monde appele Moscou». Le programme inclut les chansons, les romances, les oeuvres chorales etinstrumentales, poetiqueset litteraires crees par les «Moscovites». Beaucoup de ces oeuvres sont transmises a la tele et a la radio. Les membres du Club se sentent concernes par tous les evenements qui se passent partout dans le monde et dans leur Patrie. Leur soucie majeur est de conserver tout ce grand que no-tre pays et le peuple ont defendu pendant la guerre. Ce refrain est s'entend toujours au cours des tables rondes, des differents evenements organises par les membres du Club. «Conserver la Grande Victoire pour toute la vie» est devenu leur slogan. Sur initiative des «Moscovites» la societe Sokolov sera сгёёе pour commemorer la vie et les oeuvres de ce poete classique russe du 20-eme siecle. Chaque annee pendant quinze ans les lectures poetiques consacrees a Vladimir Sokolov ont lieu, un musee du poete est сгёё a la bibliotheque Nol 25 a Lefortovo. Ce projet est di-пдё par la veuve du poete Marianna Rogovskaya-Sokolova, leTravailleur honore de la culture, pu-bliciste et interprete qui etait pendant plusieurs аппёез a la tete du тизёе Tch^kov. Chaque membre du Club, dans la mesure du possible.
de ses capacites et du talent essaye d'apporter sa contribution a cet element important de la vie de I'organisation.

Au cours de ses activites, les membres du Club ont rencontre des initiatives extremement interes-santes. Par exemple, les choeurs enfantins des districts. C'etaient des enfants ordinaires qui у chantaient, non pas des eleves prodiges des ecoles musica les. Un de ces choeurs nomme«la Lueur» (laureat du festival «Banlieues de Moscou») a chante sur les scenes de la Fete de la poesie spirituelle dans le cadre de la Semaine de I'ecriture slave. Le choeurest dirige par le couple Nikishine, Valery et Irina. lis ont сгёё un miracle — les resultats de leur travail 50п1ё10ппап15. Ces enfants ne feront jamais rien de mauvais, leurs ames sont forrr^s par I 'art!

Le Club est devenu leur mode de vie. Les membres du Club ne peuvent dёja rester indifferents quand ils voient un autrui en difficulte ou I'art en peril. Ils sont actifs, ils savent surmonter soi-meme et ils savent aussi диёпг les autres. Impossible de dёcrire brievement comment et qui les «Femmes Moscovites» ont aide a survivre dans leurs рёгЫез les plus difficiles. Ludmila Kiseleva, peintre d'un talent rare, membre de I'Union des peintres russes et du Club«les Femmes Moscovites» habite a Borovsk Handicapёe des son enfance.elle passe toute sa vie dans une sorte de petit berceau, mais... elle dessine parfaitement bien, mais... elle assure la tutelle des enfants abandonnёs et patronne les orphelinats. Et son aide est гёеНе. Le president du Club Louisa Savinskaya, membre de I'Union des ecrivains de Moscou et de I'Union internationale des ecrivains, laureate du Prix Уё55ётпе et de la rr^daille d'or Уё55ёпте, membre de I'Union internationale des journalistes slaves et de I'Union des journalistes russes, membre de I'Union des hommes de theatre et de la 5оаё1ё russe Pouchkine, une femme fragile et faible de 5ап1ё, Гогсёе elle-meme de mener une lutte contre les maladies, est prete a tout moment a dire des mots de soutien auxautres.a encourager par Ьоп1ё et a offrir une aide гёеНе. Elle se souvient de tous les anniversaires des collegues et n'oublie jamais d'etre la premiere a presenter ses meil-leurs voeux qui se realisent d'ailleurs.

Chaque membre du Club «les Femmes Moscovites» est une personnal^ au fort pouvoir сгёа-teur, des articles et des livres entiers pourraient etre ecrits sur chacune d'elles. Ci-apres celles et ceux qui n'ont pas encore ete mentionnes dans cet article: le vice-president du Club Irina Voskressenskaya — quia publie uneseriede livres tres interessants; Valentina Zintchenko — professeur de I'Academie Timiriazev; Natalia Aratskaya — redacteur de la chaine «la Voix de la Russie», photographe principal et crono-queur du Club; Viktor Lavrouchine — compositeur, chanteur, membre de 1'Union des ecrivains de Moscou, Travailleur emerite de la culture; Viktoria Filatova —Travailleur emerite de la culture, compositeur et pedagogue; Adelina Koroleva — Travailleur emerite de la culture, actrice et metteur en scene; Tatiana Amosso-va — chanteuse, actrice de I'Academie d'Etat du choeur Klavdia Khabarova — Actrice emerite de la Russie et enfin Ludmila Safonova, I'Actrice du Peuple de Russie, la fille du remarquable poete russe Dmitry Kedrine, poetesse, publiciste, au-teur de I'excellent livre sur son pere.

Le noyau poetique du Club est compose des poetes et des traducteurs qui ont publie des recueils de poesie lyrique et civique: Alia Charapova,Tatiana Chekhanova, Olga Kharlamova, Olga el Dje-chi, Natalia Koutcherovskaya, Ludmila Antipova, Galina Nikoulitcheva, Marina Ozerova, Elizaveta Kozdoba et beaucou d'autres.

Le publiciste et I'editeur, le directeur de I'edition «Nonparel» Svetlana Arskova a aide les «Moscovites» a publier plusieurs dizaines de livres. Le redacteur en chef du «Journal de I'Histoire», poete, ecrivain, laureat du Prix d'Etat de la Russie Anatoly Parpara trouve toujours de nouveaux sujets a discuter avec les membres du Club que ce soit au cours des conferences ou dans les medias.

La section des peintres est dirigee par le peintre remarquable, membre de la Direction de la Communaute des peintres de I'Union des peintres de Moscou Olga Rybnikova, ses oeuvres sont exposees dans les musees des plusieurs pays du monde. Deux autres peintres connus Natalia Bazhenova et Larissa Zhouk trouvent I'harmonie dans I'art pictural et dans I'art poetique. Larissa Zhouk a illustre elle-meme ses recueils poetiques. Natalia Bazhenova, president du centre de creation «Akvarius», membre du Fond international d'art pictural, deux fois laureate du concours «le Pinceau d'O r de la Russie», а сгёё une serie de portraits «Literature en portraits».

Le critique d'art, docteures sciences philologiques Lola Zvonareva est souvent aux conferences in-ternationales, aux symposiums scientifiques, aux expositions de livres dans les autres pays, proches ou lointains. Pourtant, en tant que membre du Club.elle informe regulierement ses collegues des nouveautes du monde litteraire.

Des brillants et interessants programmes cultu-rels son presentes sur la scene de la Maison des veterans Yablotchkina et sur les autres scenes, grandes et petites, par I'Artiste du Peuple de Tadjikistan Galina Savelieva, par le pedagogue, psychologue etactrice Larissa Netkatch, par I'Actrice honoree de la Federation de Russie Yadviga Nossovitch, maTtre du chant, chef d'orchestre militaire et son collectif, par le trio «les Virtuoses Russes» dirige par I'Artiste emeri-te de la Russie Dmitry Tsarenko. Quand I'evene-ment est surtout solennel, les concerts des «Moscovites» sont precedes par I'ensemble de chant et de danse des forces armees du Ministere de I'lnterieur sous la direction de I'Artiste du Peuple de Russie, lieutenant general Viktor Yelisseev.

Les festivites consacrees auxanniversaires du Club et ses concerts-bilans sont toujours pleins d'in-spiration et d'enthousiasme. lis restent a jamais graves dans la memoire. Les evenements pareils sont nombreux: les soirees annuelles de I'Actrice emerite de la Russie, compositeur Natalia Finka la Maison des compositeurs ou elle rencontre sesadmirateurs, les soirees duTravailleuremeri-te de la Culture chanteuse Tatiana Amossova dans la Maison Centrale des Travailleurs de la Culture, des dizaines de concerts de Tatiana Vi-nogradova sur plusieures scenes de I'arrondis-sement Sud-Est de la capitale.

On se souvient d'un episode que I'on raconte sur Theodor Chaliapine, si ce n'est pas un mythe. Quand un posillon a demande Chaliapine comment il gagnait sa vie, le bonhomme a ete tres etonne a entendre «Je chante». Pour lui c'etait un boulot tres facile et leger.

Les «Moscovites» travaillent pour I'idee pure, el-les trouvent un grand plaisir dans la creation et abnegation, dans le perfectionnement spi-rituel, elles sont heureuses a voir les gens s'unir dans I'art.
Louisa Savinskaya
LES FEMMES DE LA RUSSIE
Pourquoi gardez-vous le silence,
vous, les femmes? Pourquoi faites-vous taire votre colere,
vous, les meres? Pourrons-nous garder
I'heritage de nos ancetres? Ou les beaux diseurs ont raison,
peut-etre? Le pays ancestral...
Terres enclavees... Troubles, discordes,
temps des mechants, Le frere regarde son frere
d'un air malveillant. Dites, 6 Cieux, sommes-nous
condamnes? Notre destin
amere et odieux L'avons-nous
merite, Avec une corde de chanvre,
par la paresse, Nos ailes sont-elles ligotees.
Nous avons oublie
nos bien-aimes. Nous avons perdu
nos enfants
abandonnes. Nos coeurs aveugles Sontfroids
Et vides.. Le vide. Les herbes sont meurent
fauchees. Ou etes-vous,
Maries et Annes, Qui sauvaient
leurs maisons En proieauxflammes?
Venez a la pointe du jour, Avec la puissance
feminine, Dissipez les sortileges de I'ennemi, Liberez la Russie
et vos families. Dans les temps
des brigands, les temps des maudits.
Vous, les tend res,
restez fermes et hardies!
1993
TERRE NATALE
Tous —jeunes et vieux- Connaissent ces noms:
Perovo, Izma'flovo — Les noms magiques
Des anciens croniques.
lis vous raconteront la vraie Histoire
Les souffrances des gens et les espoirs.
Les sapins se mirent dans les lacs,
Les temples nous parlent de la vie...
Tintement des siecles... Chuchotements...
Flotte de Pierre le Grand... Guarde marine...
Detenus auxfers — en voie vers la Siberie...
Nous autres, guides par le bien... ou le mal..
. Le peche du tsar, le peuple qui I'implore,
Le temple de St.Pierre, le temple d'lzma'fl.
Terres paradisiaques! Ma sainte Patrie.
0, Moscovie des princes apanages,
Ancienne ville et toute novelle...
J'habite ici. Je suis heureuse
De marcher sur les terres de mes ancetres!
CHEMIN DESTCHOUMAKS
Memoire de mon pere —Tchoumakov Piotr llyitch, officier de la marine, et de tous mes ancetres de I'ancien Tauride.
Couvert d'ecume blanche, Dieu amoureux, Se couchera fatigue, Tauride, a tes pieds.
A.Tolstoy
Ce n'est pas la Voie Lactee, C'est la voie salee Qui passe dans I'armoise. Brulee par le soleil.
Ou sous le claire de Lune II aiguillonne ses boeufs.
II est bouvier.Tchoumaketernel,
Sa sueur salee Se melange avec ses pensees.
Sous la Voie Lactee Passe une autre voie: Les tchoumaks et les boeufs — Se fraient dans I'armoise.
Mon arriere-grand-pere, Jette-moi une pincee de sel, A moi, moscovite. Le blanc du sel... Le bleu du ciel... Les siecles nous appellent..
ORPAILLERIE
«Parole est d'argent, silence est d'or»
Proverbe
Le bosquet аёгё par les vents lointains
Prie dans la nuit, c'est sacre. Les paroles sont d'argent,
Mais le silence est tisse d'or.
Je me dёmёne comme le bousquet sous le vent, Jejette des paroles a droite eta gauche...
Si je suivais les preceptes paternels Eviterais-je les malheurs mineurs et majeurs?
Dans la masse des paroles
Une seule est d'or — Sois orpailleur!
VALSE D'ADIEU
(Danse blanche)
Ces ё1егпе11е5 larmes des femmes,
Combien de fois on les a verses!..
Mais a la veille d'un grand danger Ne pleures pas, maTtrise-toi!
Tous ces malheurs et ces chagrins...
Des rencontres е15ёрага^оп5... A la veille d'une grande ёргеиуе
Ne pleures pas, maTtrise-toi!
La verve des vers et la prose sage –
Que de chemins qui peuvent sauver un jour!
Mais a la veille d'un grand menace
MaTtrise-toi, ne pleures pas!
***
Regardez bien! Et ecoutez!
Des miracles, vous en voulez?
Toute notre existance I'est:
Riviere... Foret... Valee... Et la musique?
Le don d'aimer? Tous les miracles
Se sont unis
En un simple mot: La Vie!
RUSSIE
Nous sommes enfants
Des annees terribles de la Russie —
Et nous ne pourronsjamais I'oublier...
A. Bloc
Je parle toujours de la Russie Meme si je parle de ma vie ...
V. Sokolov
On dit que tout est embrouille
En notre chere Russie,Tantot elle est I'Europe,
Tantot I'Asie. Bien qu'il arrive souvent
Que tout est detravers, II у a ici de pures Allemands
Qui ont les yeux tires. Une chose est sure portant
Que tout est comme il faut.
Le caractere de la Russie
est large comme ses steppes. La Russie est un sommet
que seules les ames pures
Peuvent conquerir, Ou les apostats seront rejetes. Ma terre natale, 6 ma Russie Mon Europe et mon Asie.
Tu portes ta croix,
tu supplies les Cieux De sauver la Terre, notre domicile, Tu pardonnes tes enfants
quand ils sont indociles.
Tu es occidentale et orientale, Tu es unique, Tu es le centre
Autour duquel le monde entier se reunit. Ma chere Russie!

By Rashid Erkenov

Сотрудничество

Международный журнал культурной и деловой жизни "Золотая площадь" пргиглашает к сотрудничеству компании и частных лиц. Вы можете размещать рекламу на страницах печатного издания и в электронной версии журнала в виде рекламных материалов, баннеров, видеороликов, по лучшим ценам и на лучших условиях.

Читать...

О нас

«Золотая площадь». Международный журнал культурной и деловой жизни.
The Golden Plaza. International Magazine of Culture and Business.
Свидетельство о регистрации средств массовой информации:
Москва, Федеральная служба по надзору в сфере связи, информационных технологий и массовых коммуникаций (Роскомнадзор), Эл № ФС77-49585 от 24 апреля 2012 г.
Учредитель: Индивидуальный предприниматель Эркенов Рашид Адамович.
Главный редактор журнала «Золотая площадь» Аппаев Билял Добаевич.
Издатель: индивидуальный предприниматель Эркенов Рашид Адамович. Адрес издателя: 369380, КЧР, Малокарачаевский район, с. Учкекен, ул. Ленина, 89а.

Контакты

filePxZu

Адрес редакции:
Россия, 369380, КЧР
Малокарачаевский район
с. Учкекен, ул. Ленина, 89а.
email: info@goldenplazamagazine.ru
Тел. 8 87877 2-55 37